16 février 2008

La publicité par tous les moyens


Même Google. Je dirais plutôt: Il est évident que Google y ait pensé. Cela aurait été dommage autrement.

Le titre: Google s'empare des erreurs 404. Voir l'article de Marie-Eve Morasse de La Presse. Une formule fort intéressante devant la plupart des propriétaires de sites internet qui n'effectuent aucune mise à niveau de leur site et qui permettront à d'autres de faire des profits. Comme dans tout, la négligence des uns fait le bonheur des autres.

Anne-Marie Cordeau précise dans son blogue que ceux qui sauront renifler les tendances émergentes seront les gagnants de demain.

Aussi, connaissez-vous l'Institute for the future. Allez y faire un petit tour et consulter la dernière étude sur l'avenir des PME. Le ten Year forecast perspectives.

Et nous au Québec, avons-nous ce réflexe développement ou passons-nous notre temps à se poser des questions sur la langue et l'âge du début des cours d'anglais à l'école ? Investissons-nous toutes nos énergies comme société à nourrir le système, l'entretenir et le voir collectivement éclater dans un avenir rapproché ? Peut-être souhaitons-nous que cela ne change pas et qu'il faille stopper toute initiative ou critique de l'actuel système. Une chance que l'on a Marc Labrèche avec 3600 secondes d'extase, Loftstory et Occupation Double. Toute une publicité sociétale !

Il est grand temps que l'on prépare la relève à viser plus haut. Il est grand temps comme le mentionne La Presse de ce jour que l'on soutienne nos jeunes à travers l'accompagnement qui vise l'excellence et la réussite. On efface tout et on recommence !

Aucun commentaire: